mardi 17 mars 2009

Sueños de bravura

Nul n'ignore que l'afición est synonyme d'aventure. De ce fait, chaque passionné vit avec l'espoir de découvrir des choses nouvelles et quelque peu exotiques.En quittant la finca de Raso de Portillo vendredi dernier, nous voulions absolument découvrir une ganadería mentionnée sur le site du Centro Etnográfico del Toro de Lidia : du nom de Trifinio Vegas López. Elevage a priori situé à trente kilomètres de Boecillo ; à Matapozuelos plus exactement. Cette ganadería de Vegas López était annoncée comme étant d'origine Santa Coloma. Arrivés là-bas, pas de bêtes si ce n'est une plaza de tienta touristique. Bref, rien à se mettre sous la dent. Mais le portail annonçait également une ganadería d'origine Santa Coloma / Saltillo à La Seca, dix kilomètres plus loin. La ligne AVE séparant les deux villages. Une fois à La Seca, rien à l'horizon si ce n'est quelques pâtés de maison au milieu du campo castillan. Puis nous posâmes pied à terre. Une centaine de mètres plus loin : des bovins, peut-être du ganado bravo ?
Et ils avaient effectivement des armures rappelant les encastes Saltillo et Santa Coloma, mais il devait probablement y avoir une autre origine ; certains bichos arborant un pelage châtain. Il s'agissait là de l'élevage de Virgilio Colorado Moyano, composé de vingt-cinq têtes de bétail, dont un semental. Quant à l'afición, c'est aussi découvrir l'inconnu et mettre les pieds « hors des sentiers battus » comme l'on dit.

Florent (le vendredi 6 février 2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire