mardi 17 mars 2009

Victor Iouchtchenko à la mode

Les présidences techniques sont-elles partisanes de Victor Iouchtchenko ? On est en droit de se poser une telle interrogation ! En effet, les présidents sont de plus en plus nombreux à faire dans l'ostentatoire et à vouloir arborer au balcon un tissu orange. Couleur représentant comme vous l'aurez compris le président de la République ukrainienne : Victor Iouchtchenko. Son mouvement politique ayant symbolisé un changement historique pour cet ancien pays du bloc communiste. La multiplication des mouchoirs oranges au palco ne serait-elle pas également un tournant dans le domaine tauromachique ? Pour ma part, je ne pense pas que ce signe soit de bonne augure...
Mais bien au-delà des présidences techniques, Victor Iouchtchenko semble être l'idole d'autres personnes ; et notamment de certains chroniqueurs taurins. A propos d'une novillada non piquée dacquoise ; on pouvait lire ceci au travers des colonnes du quotidien régional Sud-Ouest du dimanche 17 août 2008 (de la plume du plus célèbre des chroniqueurs taurins de cette région) :
« GUARDAMONTE IN MEMORIAM Quatre novillos splendides du comte de Mayalde [...] Apercevoir un mayoral se cacher pour pleurer est une émotion rare. Hier, vers 12h50, Andrés, le régisseur de l'élevage du comte, sortit son mouchoir au passage de la dépouille du quatrième cornu, Guardamonte, numéro 8, de robe fougère et tableau noir. Un novillo d'exception qui méritait selon nous de continuer à vivre et procréer. La présidence ne l'a pas jugé ainsi. [...] Cette splendide matinée où planera encore l'ombre marron de Guardamonte qu'un coup de pouce à l'envers ne devait pas condamner »

Ce qui explique pourquoi vingt-deux jours plus tard, on n'eut point de scrupule à gracier un taureau non piqué das les mêmes lieux ! Art de la préméditation quand tu nous tiens !

Florent (le lundi 19 janvier 2009)

(Photo : Un Conde de Mayaldax)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire