jeudi 22 avril 2010

A Aignan, l'égoïne dort...


(Photos de Benoît)

12 commentaires:

  1. Bon si tu es à Vic , tu me devras un jaune ou une pression pour mes droits d'auteur...

    RépondreSupprimer
  2. Comment se fait-il que ces "détails" ne choquent pas jusqu'à les faire gerber ceux qui se disent aficionados? Qui étaient à Ajgnan et qui n'ont rien vu, ou ne l'ont pas dénoncé? Tous complices! A commencer par le gourou, l'impayable, l'inénarrable, l'allié des antis, mais aussi et surtout ceux des puristes proclamés qui le "combattent" mais se sont montrés très très très discrets sur cette honteuse, abjecte, mutilation. La modestie des arènes d'AIGNAN ne doit rien escuser. RIEN!!
    Ces pratiques participent à l'interdiction logique de la corrida.

    RépondreSupprimer
  3. Des cornes qui ne cassent pas sont des cornes non manipulées qu'il disait....
    A la tertulia d'après corrida !
    JPc

    RépondreSupprimer
  4. Mais non JPc, c'est l'encaste qui veut cela !!!!! lol

    RépondreSupprimer
  5. Pedrito, entièrement d'accord avec toi concernant ses personnages qui se sont montrés bien discrets. L'un d'eux m'a même dit avoir vécu une tarde extraordinaire, et me répondant à propos des cornes que nous n'étions qu'à Aignan , que le lot était du "fond du campo" et n'était pas prévu à la base pour sortir en corrida... Mais ceci n'excuse pas cela

    RépondreSupprimer
  6. Je n'y etais pas mais quelle honte de voir sa,ces photos me donne envie de dire a tous ceux present dans les arenes ce jour la,
    et qui n'ont pas manifesté leur mecontentement qu'il sont complice de se genre de manipulation.
    On nous demande de nous taire et fermer les yeux, mais comment on peux le faire dans ce cas la!!!
    Bien content d'etre resté chez moi,parce qu'encore une fois on ce serait fait remarqué et on aurait etait pris a partis par ces pseudo aficionnados.

    RépondreSupprimer
  7. Cela fait plus de 5 ans que je ne vais plus à Aignan pour la raison évoquée par ces photos, et à la vue de celles ci, je m'en félicite tous les jours.

    RépondreSupprimer
  8. Que vergüenza, no valen ni para rejoneo.

    RépondreSupprimer
  9. AIGNANAIS, et tous leurs amis responsables de peñas pseudo taurines venus les "soutenir" par leur présence complice: ARRÊTEZ DE VANTER DE TELLES MERDES, IMPROPRES A LA LIDIA !!!! CESSEZ DE VOUS RENDRE COMPLICES DE CETTE BARBARIE DE L'AFEITADO, qui se traduit par mauvais traitements à animaux SANS DÉFENSES!!!
    C'est scandaleux de ne pas condamner cette fraude: encore faut-il la voir !! Ne pas la voir et la dénoncer, et se proclamer aficionado.... Quelle honte !!
    Pedrito

    RépondreSupprimer
  10. Cher Toqueysigauses,
    J'étais à Aignan, j'y étais invité en tant qu'organisateur (comme c'est de coûtume, et comme nous invitons à Orthez les organisateurs qui nous invitent). A ce titre, il m'eût semblé déplacé de gueuler sur les gradins.
    Pour autant, en distinguant les divers points, s'il est vrai que la corrida eût fort bien pu être sponsorisée par Black et Decker, outillage en tout genre, il n'en demeure pas moins que j'ai trouvé le comportement des toros vraiment intéressant et ne me suis nullement ennuyé du fait des quadrupèdes. Je n'en dirai pas autant des bipèdes. Tant ceux qui se trouvaient dans le ruedo, que ceux des gradins.
    En effet, je goûte tout le suc de la vertueuse et légitime indignation de ceux qui à posteriori s'émeuvent avec force mouvements de manches. Mais à moins d'être atteint d'une surdité encore plus aggravée que je ne pensais (la surmasturbation n'est plus de mon âge...), je ne me souviens pas avoir entendu de protestations significatives, y compris minoritaires à la sortie des toros d'Aignan.
    J'ajouterai qu'ayant pas mal lancé de broncas dans les années 80, à Dax, ce qui à l'époque a fait renvoyer des toros aux corrals (d'ailleurs tout aussi afeités), je connais bien le processus qui demande un organe puissant, des cojones bien accrochés et beaucoup de culot. Lancer les broncas est un art Mooossieur.
    Je constate tristement, qu'un ou plusieurs de ces ingrédients doit faire défaut aux générations montantes qui préfèrent sans doute s'insurger sur internet où le risque est moins grand et les pseudonymes plus protecteurs.
    On attend avec impatience une manifestation de masse de la coalition des vertueux.
    Elle ne serait que plus méritoire (mais également plus risquée) dans une grande plaza, plutôt que dans les petites qui font ce qu'elles peuvent et constituent un gibier par trop facile pour les traqueurs d'imperfection.
    Qu'attendait-on à Aignan? Surtout avec ceux qui étaient au cartel!!!
    Il faudrait quand même, avant de juger et de condamner sans mesure, essayer de comprendre aussi la problématique inextriquable des petites plazas, dont les publics sont divers et les moyens très limités.
    A force de castagner la moindre défaillance (et je suis d'accord pour condamner fermement ces toros de Rehuelga afeités), comme ce fût aussi le cas à Parentis l'an passé, on prend le risque de décourager toute bonne volonté.
    Une petite plaza n'est jamais à l'abri de telles avanies, surtout quand elles affectent les plus grandes.
    C'est le système qui est en cause.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  11. Hurler depuis gradins ne sert à rien, le mal est déjà fait. Montrer des photos, une trace, une preuve comme ici c'est bien mieux.
    Mais surtout ne pas se tromper de cible, les gens présents n'y sont pour rien surtout que certains ont payé leur place. Les seuls responsables sont du coté des organisateurs.
    En revanche retourner à Aignan l'an prochain sans qu'il y ait de changement serait à coup sûr se déclarer complice.
    JPc

    RépondreSupprimer
  12. Preuve s'il en était que les "aficionados" n'en ont rien à f... du toro.
    Je n'étais pas à Aignan mais j'estime que c'est un devoir pour l'aficionado, oui un devoir,de protester.La bronca était de rigueur car qui ne dit rien consent.Comment voulez vous après ça que
    les organisateurs fassent un effort? Et puis il y a aussi un pundonor à ne pas passer pour des c...!

    manolo

    RépondreSupprimer