mercredi 16 juin 2010

Carcassonne Sin Toros

Trois mois après un changement de cap, constatons que la tauromachie n'aura plus de raison d'être à Carcassonne. Le dernier millésime de l'unique feria audoise s'était avéré être une grande satisfaction pour les aficionados, avec deux novilladas fort intéressantes de Moreno de Silva et de Miura, la deuxième entachée par l'effroyable blessure de l'alguazil Christian Baile.
Après ce grand week-end de Toros les 22 et 23 août 2009 à Carcassonne, on s'attendait à une autre programmation alléchante au niveau ganadero pour l'année suivante. Malheureusement, la direction des arènes a changé il y a quelques mois et les Toros ne seront apparemment pas les protagonistes de la prochaine édition. (Pour ce, je vous conseille de vous reporter au fabuleux article publié le 29 mai par un quotidien régional)
On y décrit le taureau tel un faire-valoir aux armures civilisées et dont la faiblesse n'est pas improbable. Toutefois, si vous tenez absolument à assister à cette "corrida pour tous publics", sachez au moins qu'aux dernières nouvelles, le prix des places se situerait entre 50 et 70 euros ! Tout cela est affligeant, mais espérons au moins que la carte taurine de France ne finira pas par se réduire à une peau de chagrin. Encore un beau bras d'honneur à l'afición.

Florent

8 commentaires:

  1. Ah bravo Carcassonne , et un indulto prévu ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est un scandale cet article, on y revendique totalement "la corrida de toreros" comme tu le dis si bien, ainsi que le rôle secondaire, voire insignifiant du toro, si triompher.
    Je ne sais pas pourquoi les empresas veulent amener un nouveau public "avide de sensations".

    RépondreSupprimer
  3. J'espère que c'est de l'humour ou du 2°degré parce que vraiement c'est affligeant de lire cet article.Les points de suspension peuvent peut être laisser le doute ou bien c'est de la provocation... ou de la naïveté...

    RépondreSupprimer
  4. En tant que fidele de carcassonne depuis le debut et puriste.
    Je pense qu'au train ou vont les choses j'irais apporté mon soutien aux antis.
    Je pense que la corrida comme d'ecrite dans ces lignes ne dois pas continuer.
    Tant que ceret,parentis et d'autre tiendront je continuerai ma route d'aficionado, mais des qu'il n'y aura plus que ces spectacle calamiteux,alors je me battrais contre le non respet du toros bravo.
    En deplaise a ce plublic moderne qui comspuent les vrai aficionados et ce font tout petit devant les antis qui brandissent des pencartes et hurle des insultes en continu.
    J'ai deja eu affaire aux deux et ils sont aussi dangereux pour la corrida, les uns comme les autres.

    RépondreSupprimer
  5. Le vrai danger ne sont pas les antis, mais bien le type d'aficionados coupeurs d'oreilles.
    L'ennemi de l'intérieur.

    RépondreSupprimer
  6. Stupéfiant!!!!
    Cet article me laisse sans voix. C'est sans doute la corrida moderne que souhaite Viard !!!

    RépondreSupprimer
  7. "Les puristes trouveront sans doute à redire. Mais les Torrestrella Carcassonnais présentent des armures tout à fait modestes, faiblement ouvertes. Ils sont "bonitos", comme disent les toreros.
    Mais il convient de rappeler que les toros aux petites cornes sont aussi les plus dangereux, car moins maladroits que leurs frères aux "porte-manteaux" démesurés... "

    Donc les toreros préfèrent les toros dangereux, ceux qu'ils appellent les "bonitos".

    Et les couillons qui se font Vic, Céret puis Parentis n'ont rien compris.

    Au fait que foutait Didier Lacroix à Vic, il était là tous frais payés ?

    JPc

    RépondreSupprimer
  8. M'étonnerait qu'il ait mis la main au porte-monnaie!

    Les "élites" sont invitées d'office et PARTOUT, même et surtout chez les prétendus purs et durs préoccupés de l'avenir de leur fonds de commerce.

    Salut à vous tous, les "puristes", mot d'humour s'il en est, sachant qu'un aficionado ne peut être par essence que puriste, les foules bigarrées et déguisées constituant les nouveaux publics de spectateurs asphyxionadeaux.
    Pedrito

    RépondreSupprimer