mardi 6 juillet 2010

Comme des bleus

Sors ton mouchoir couleur bleu canard, c'est la vuelta qui redémarre !

Cet été vous n'y échapperez pas ! A défaut d'indultos et d'oreilles gratuites, vous risquez de voir un peu partout un nombre important de mouchoirs bleus fleurir au palco. Ce mouchoir signifiant le tour de piste posthume accordé à un toro d'exception pour que l'on puisse acclamer sa dépouille de manière solennelle est désormais banalisé. Ce mouchoir est maintenant offert à n'importe quel bovin qui se sera laissé toréer et qui aura permis aux novilleros ou toreros d'obtenir un ou plusieurs trophées.

Vueltaaaaaa ! Cela risque malheureusement d'être le tube de l'été 2010. Remarquez, les incompétents qui ont l'habitude de siéger au palco n'ont pas attendu le début de l'été pour balancer sans retenue leurs mouchoirs bleus. Depuis le début de la présente temporada française, on compte six vueltas posthumes pour trente-trois corridas et onze vueltas pour quinze novilladas piquées ! Sans parler des spectacles mineurs.

Que ce soit à Nîmes, Palavas ou Vic, le refrain fut le même : vueltaaaaaaa !
Cet été, vous n'y échapperez pas, de Béziers à Mont-de-Marsan et de Dax à Carcassonne.

Et le mouchoir bleu il signifie quoi ? Vueltaaaaaa !

A Captieux encore mieux ! Et un ! Et deux ! Et trois ! Et triple vueltaaaaaa !

Mais pourtant ce toro n'a pris qu'une pique ? Et bien ce n'est pas grave puisqu'il a pris cent passes ! Donc vueltaaaaaa !

Et puis de toute façon tu devrais le savoir la bravoure se juge surtout à la muleta ! Alors vueltaaaaaa !

Même à Vic-Fezensac, David Mora et Alberto Aguilar obtiennent deux oreilles de différent poids... et les toros ? Même combat : Vueltaaaaaa !

Mais ne vous inquiétez pas, il y aura également des tardes sans vueltas, du moins jusqu'à la mort du cinquième toro. Car une fois le sixième tombé, rebelote : vueltaaaaaa ! Et comme explication systématique à vos interrogations, on vous sortira "mais c'était pour récompenser l'ensemble du lot"

Le sujet est évidemment douloureux mais il est peut-être préférable de le prendre avec dérision. Un jour qui sait, un renouvellement permettra d'avoir des personnes sérieuses à la présidence technique et le lobby du callejón cessera. Pour le moment, la vuelta au toro est devenu quelque chose de très banal, trop banal même...

Florent

4 commentaires:

  1. Il est où le bouton pour faire stopper la musique ?

    JPc

    RépondreSupprimer
  2. Je suis férocement contre la "vuelta pour l'ensemble du lot". Pour cela les aficionados appellent le mayoral à saluer voire à faire une vuelta... certes humaine et vivante. Mais élever des toros est une activité humaine.

    RépondreSupprimer
  3. Pourtant ami Fix, on remet des oscars, des céars ou des molières pour "l'ensemble de son oeuvre".
    Comme quoi tout cela tourne de plus en plus au cinéma!

    RépondreSupprimer
  4. Salut,
    Alors tu en penses quoi de la Corrida d'hier?
    Je t'ai vu à l'entrée derrière les anti-corrida mais j'ai pas osée venir te voir ^^
    J'attend avec impatience ton article
    Bien à toi

    Sandra

    RépondreSupprimer