mardi 23 novembre 2010

Le souvenir de Blanquet

Les temps changent, certains appellent cela une évolution, mais l'on peut quand même se poser certaines questions. Car cette année aura été marquée par la volonté des éleveurs français de s'ouvrir au marché et d'élever des taureaux pour les figuras. Il ne s'agit pas d'élever un taureau sauvage, puissant et combatif, mais plutôt un animal collaborateur, noble, et qui permettra des faenas propices au triomphe des figuras. Il convient donc d'évacuer l'idée d'élever un taureau de combat, mais plutôt une bestiole qui permettra le succès de l'homme, c'est-à-dire le point d'ancrage de la corrida commerciale. Ils ont vu Cuvillo réussir dans cette branche, avec des taureaux qui offrent des faenas artistiques tout en étant la plupart du temps terriblement... absents lors du premier tiers. Ils ont vu Cuvillo, ça leur plaît, et du coup, ils veulent tous faire comme Cuvillo. Malheureusement, ces derniers temps, les élevages français qui font encore saliver l'aficionado a los toros sont devenus de plus en plus rares.
Pourtant l'an dernier, nous avons eu Blanquet comme espoir. Blanquet, un taureau au pelage blanc tacheté de noir, appartenant à l'élevage d'Hubert Yonnet, et combattu un jour de corrida-concours historique à Arles. Il fut mal lidié, et il passa quelque peu inaperçu entre Clavel Blanco de María Luisa et Aguardentero de Prieto de la Cal, deux taureaux d'exception ! Malgré tout, Blanquet est resté dans la rétine, car il était un taureau magnifique de présence et d'armures, et parce qu'il était encasté, parce qu'il a pris quatre piques, même s'il n'était ni simple ni impossible. Exigeant, c'est une évidence. Au souvenir de Blanquet, taureau de combat par excellence, de chez Yonnet, et parce qu'il reste encore un peu de fierté au sein du campo français...

Florent

4 commentaires:

  1. j'y etais ,et je repense souvent a cette corrida

    RépondreSupprimer
  2. Cette année c'était à la Concours Française de Vic qu'il fallait se trouver pour pouvoir observer le magnifique Néblus de Hubert Yonnet, mal lidié. Mais FOSFORITO de Pages Mailhan prendra 4 grosses piques et soulèvera l'arène! Hubert Yonnet a d'ailleurs jeté sa casquette au passage de la dépouille ...

    RépondreSupprimer
  3. Je souhaiterais savoir s'il est possible de trouver une video, un DVD de la corrida concours d'Arles . Merci pour votre aide.

    RépondreSupprimer