mardi 5 avril 2011

Lucky Strike

Comme vous l'aurez probablement deviné, l'article publié hier intitulé "Révolution au campo" n'était autre qu'un vulgaire poisson d'avril, traditionnel au début de ce mois. Cela faisait quelques jours que la date était dépassée pour un tel poisson, mais à ma grande surprise, certains ont mordu à l'hameçon rouillé ! En effet, en ouvrant la gestion des commentaires de cet article, j'ai découvert douze messages de personnes se déclarant contre la corrida et hurlant leur horreur contre ces fantasques protections de cornes en plomb... qui n'ont jamais existé et n'ont été que le fruit de mon invention pour une boutade. Au total, douze antis (onze des douze ont publié en anonyme) à vociférer leur mépris sans même avoir vérifié s'il s'agissait d'une information ou d'un poisson d'avril ! Mieux encore, l'un d'entre eux a fait parcourir le Poisson sur le forum du site internet de France Télévisions en croyant très naïvement que ce que j'avais écrit était vrai. Cela montre bien comment s'informent ces gens-là. Aussi, vous ne verrez aucun des douze commentaires qui ont été envoyés, car je possède le droit de censurer qui je veux sur ce blog, et notamment ceux qui signent en anonyme. Sur le site des compteurs de visite, j'ai par ailleurs pu constater que le lien avait atterri sur plusieurs boîtes mails simultanément, comme quoi, ce sont toujours les mêmes (une dizaine) qui publient leur logorrhée contre la corrida sur le net.

Je ne m'attendais pas à une telle réaction en cascade, mais dans tous les cas, cela m'a fait passer un bon moment. Car non, les toros n'iront pas aux truffes, et n'auront pas de protections en plomb sur les cornes ! Quelle idée farfelue ! Même si cela pourra rappeler quelques souvenirs aux aficionados présents lors de la corrida de Pablo Romero à Aire-sur-l'Adour en 1994... Aussi, les fundas et l'afeitado sont déjà un fléau largement suffisant et irritant. Quant au novillo en photo, il s'agit d'un exemplaire de Gerardo Ortega combattu en privé par Pepe Moral en ... 2009 !

Douze antis d'un coup ! Lucky Strike !

Florent

1 commentaire:

  1. Tu aurais dû en publier au moins un, juste pour qu'il soit ridiculisé comme il le mérite. Et que tous se mordent la langue. Pedrito

    RépondreSupprimer