jeudi 29 mars 2012

Indications

"... Mais il reste la France, et son Afición, saine, libre et fidèle. L'Afición française connaît les élevages espagnols où abondent les toros braves et solides : elle connaît également les élevages portugais qui recèlent d'inépuisables sources de satisfaction, pour peu que les responsables de chez nous veuillent bien consentir un effort d'imagination. Tout peut donc être sauvé. L'année qui vient sera-t-elle celle de la renaissance ? Tout dépend de vous, Messieurs les organisateurs. De vous seuls."

Jean-Pierre Darracq "El Tío Pepe", extrait de son éditorial du 1er janvier 1969. Revue Toros, numéro 853.

Quarante-trois ans nous séparent de ces quelques lignes. Bien des facteurs et des paramètres ont changé depuis, mais force est de constater que ces propos peuvent parfaitement être raccordés aux temps actuels...

Florent

1 commentaire:

  1. Florent:
    En el año 69 ya había problemas, por supuesto, pero lo que pasa hoy en día no tiene nada que ver con aquello. Es tal la decadencia que nos ha tocado vivir, que aquello parece algo maravilloso.
    Un saludo

    RépondreSupprimer