mardi 6 mars 2012

Souvenirs froissés (VII)

SUR LA RHUNE

Rubrique souvenirs, numéro 7, saison 1997.
Ma première corrida à Bayonne. Quelques jours auparavant, j'avais aperçu la Rhune, point culminant du Pays Basque, de l'Euskadi, ou de la Basquie si vous préférez. Les six pupilles de la corrida de Bayonne appartenaient à l'élevage de Doña María Loreto Charro, d'encaste Atanasio Fernández. Parmi quelques images que j'ai de cette course donnée sous un ciel voilé distribuant des gouttes de pluie, il y a celle d'un toro soulevant la cavalerie.
Un Loreto Charro, un Atanasio, pas venu là pour faire de la figuration et qui à l'heure du tiers de piques, poussa puis souleva le cheval ainsi que le cavalier avec une puissance sublime. L'image qui me reste est figée. Le cheval était "en haut", dans les cordes, et on aurait dit qu'il allait terminer sa course de l'autre côté des barrières. Très haut ! Sur une dune, sur la Rhune, voire sur la lune.
Je n'ai retrouvé qu'une seule image de ce moment-là, de ce moment précis, c'est peu, mais c'est déjà beaucoup. Elle est issue de la revue Semana Grande. On y voit donc le Loreto Charro envoyant dans les airs la cavalerie. Quelques années seulement après cette corrida, l'élevage de Doña María Loreto Charro n'avait plus aucune goutte de sang Atanasio, ce dernier étant substitué par du Domecq... Soupir.
Le plus extraordinaire dans cet instant figé resté en mémoire, c'est que bien des années plus tard, j'ai su en plus que le cheval en question était un Fontecha, nom propre auquel on pourrait associer comme synonyme celui de forteresse. Une forteresse sur la Rhune.

Florent

2 commentaires:

  1. http://torear.blogspot.com/2012/03/toro-de-loreto-charro-bayona-1997.html

    RépondreSupprimer
  2. Superbe, je m'en souviens encore et pour moi aussi c'était ma première corrida à Lachepaillet.... Souvenirs....

    RépondreSupprimer