mardi 29 avril 2014

Pourcentages

Je n'ai jamais été doué en mathématiques. De retour de Saint-Martin-de-Crau en ce samedi soir, sur l'autoroute – ça aide – je pensais pourcentages...
Je venais d'assister à une très bonne course de Rehuelga avec un quatrième toro "Jilguero", dans le style "machine à charger". Il prit trois piques, sans trop s'employer dès la seconde, mais fit l'avion dans la muleta de Morenito de Aranda. Le seul regret fut de ne pas voir le maestro lui proposer une distance plus grande, le citer de plus loin pour voir vraiment ce grand toro. Un toreo de pinceladas, puis en redondo, le tout à mi-distance, ne lui permettront pas l'indulto réclamé depuis les tendidos par l'entourage du ganadero.

Cet animal me rappela l'entrega et la noblesse démontrées par le novillo "Rumboso" de Miguel Zaballos en juillet dernier à Orthez.
Voyant peu de courses, moins de quinze l'an dernier, je me disais que ces deux toros mettaient très haut le taux pourcentage de satisfaction. D'autant plus heureux pour mes pourcentages que ces deux animaux proviennent de souches minoritaires, le Santa Coloma et le Saltillo.
De là à oser des probabilités pour dire que ces encastes minoritaires réservent de meilleures surprises que les 95 % des courses restantes d'origine Domecq et dérivés...


David Duran

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire