lundi 1 septembre 2014

Laboratoire Andorran

Je ne voudrais pas vous induire en erreur en vous parlant de quelques labos clandestins du côté du Pas de la Case, dans une principauté de langue catalane, mais plutôt d'un laboratoire taurin dans une cité de mineurs homonyme, dans la province de Teruel, en Aragon. L'erreur est d'ailleurs permise car les "maños" précisent souvent Andorra de Teruel. Le propre Richard Milan de souche aragonaise, a, me semble-t-il, toréé à Andorra de novillero sans que je sache bien s'il s'agissait de cette ville ou de la principauté. L'avis de recherche est lancé...

Notre cité minière propose elle un laboratoire "taurin" pour la septième année de suite à travers sa feria de novilladas. Les courses ont lieu durant la fête locale de Saint-Macaire (8 et 9 septembre). La place dite de la Fuentecilla inaugurée en 1966, est un coso de 3° catégorie avec un ruedo de 45 mètres de diamètre et une capacité d'environ 3.000 spectateurs.

La déléguée municipale aux fêtes et les aficionados locaux (Kakel, Josemi et consorts...) souhaitent promouvoir des encastes sérieux, en commençant par la promotion de la ganadería locale de Los Maños (Santa Coloma via Buendía et Pablo Mayoral) qui présente chaque année des toros très charpentés. C'est cette volonté qu'essayent d'imposer les décideurs locaux pour "orienter" l'afición locale vers des courses de respect, tranchant avec le type de course généralement proposé lors de fêtes votives en d'autres lieux de la péninsule. C'est ainsi que sont sortis ces dernières années des Prieto de la Cal et autres Dolores Aguirre. L'entreprise est louable au regard des faibles moyens financiers consacrés. L'accent est mis sur l'intégrité de la fiesta avec un débarquement public – le matin de la course – où les participants prennent place sur les corrales dans des échafaudages précaires montés pour l'occasion. Les prix sont populaires (15 euros par course avec placement libre) afin que le plus grand nombre puisse y participer. L'accent est également porté sur le tiers de piques. L'entreprise est délicate mais comme chez nous il est expliqué aux piqueros avant la course ce que l'on attend d'eux. Depuis deux années la mayonnaise commence à prendre mais on connaît la difficulté de la tâche à fortiori quand les novilleros accomplissent là leur seule course de la saison.
Cette année seront proposés des novillos de Pilar Población (Santa Coloma branche Graciliano) et de Los Maños. Que les expériences soient concluantes et suerte para todos.

David Duran


Note de Florent, en réponse à l'interrogation de David : Richard Milian a officiellement débuté en habit de lumières le 22 juillet 1976 en principauté d'Andorre. Novillada sans picadors de Julio Giménez pour Julio Romero, Serge Almeras, Miguel Fabregas et Richard Milian.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire