mercredi 24 juin 2015

Romeiro

Dimanche à Aire, les toros de Juan Luis Fraile sont revenus. 
Mais à l'ombre de ce retour, en coulisses, il y avait également un nom que l'on aimerait à tout prix revoir un de ces jours. 

Car le toro de réserve, "Romeiro" (ce qui en portugais signifie "pèlerin"), numéro 86, au pelage berrendo en negro, âgé de quatre ans, n'est pas une simple anecdote. 
La preuve, puisqu'il porte le fer portugais de Dom Fernando Pereira Palha. 
Un nom que l'on aime toujours entendre et voir. 
Pendant trop d'années, les autres Palhas, ceux de João Folque de Mendoça (aujourd'hui très édulcorés), ont fait écran en France par rapport aux autres élevages portugais. Et pourtant, là-bas au Portugal, il y a beaucoup de fers intéressants à découvrir et à redécouvrir...
Dont celui de Fernando Palha, personnage atypique, avec ses toros multicolores, son histoire Cérétane, et tant d'autres choses... 

Certains élevages qui ont brillé par le passé se situent aujourd'hui dans un état délabré. Ce n'est pas le cas de ce dernier, qui depuis la superbe novillada de 2012 à Orthez, n'a plus été combattu par des toreros à pied...
Parce que l'histoire de cet élevage est belle, pour Romeiro, pour tous ses frères marqués du fer de Fernando Palha, on a encore envie de les voir, et de savoir...


Florent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire