mercredi 21 décembre 2016

La croix des Granier

Étonnante information parue ce mardi soir sur la page "Tauromaquia para el recuerdo". Les Granier, Joël et Gérard, ont décidé de mettre en vente leurs 48 vaches et leurs deux toros reproducteurs, pour se consacrer désormais à leur autre élevage, pas brave celui-là, mais estampillé viande bio depuis des années.
Et c'est bien dommage, à plusieurs titres. Tout d'abord parce que le fer de La Cruz, basé au Mas de Farinon, le long de la Nationale 113 après Saint-Martin-de-Crau, est l'un des seuls représentants de l'encaste Santa Coloma en France.

Cette annonce symbolise la fin d'une aventure. Et pourtant, il y avait récemment encore eu des choses prometteuses. A Vic-Fezensac, en septembre 2015, une novillada de Granier pour Manolo Vanegas, Guillermo Valencia et Joaquín Galdós. Six novillos gris, très beaux de présentation, solides, qui allèrent 22 fois au cheval sans jamais fléchir et vendirent chèrement leur peau... A l'image, Aladero, le cinquième, brave, qui avait pris quatre piques et fut honoré d'un tour de piste.

Florent  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire