samedi 1 avril 2017

Du nouveau à Bordeaux...

Alain Lartigue, avocat de profession, et qui avait en son temps été l'une des chevilles ouvrières de la tauromachie à Floirac, vient de recevoir en tant qu'organisateur de spectacles taurins une concession afin d'exploiter au niveau tauromachique la nouvelle "Bordeaux Métropole Arena", située sur la commune de Floirac, et qui est actuellement en travaux.
Après pas mal de concertations, il a reçu l'appui de personnalités politiques locales, telles Alain Juppé, maire de Bordeaux.
Par ailleurs, la nouvelle enceinte (de 11.000 places) est l'oeuvre de Rudy Ricciotti, architecte marseillais, aficionado, et qui avait entre autres réalisé le décor des arènes pour la corrida goyesque d'Arles en septembre 2013.
Alain Lartigue, quant à lui, y a prévu de programmer des corridas à partir de cette année, mais pas avant la fin de saison, le temps que les installations et la configuration "arène" soient prêtes.
Le retour des corridas sur la commune de Floirac ne contredit pas le principe de "tradition taurine ininterrompue", puisque si l'on se fie à la jurisprudence, Carcassonne avait récupéré les corridas en 2002, alors qu'il n'y en avait plus eu depuis 1954.
Peu de choses ont été révélées pour le moment sur la structure des corridas qui auront lieu dans la Bordeaux Métropole Arena. Toutefois, le matador arlésien Mehdi Savalli devrait faire partie de la corrida inaugurale, car il est le dernier à avoir estoqué un toro dans les anciennes arènes de Floirac, un exemplaire de Mercedes Pérez-Tabernero en 2006.
A la présidence, il y aura certainement le chroniqueur taurin Vincent Bourg dit "Zocato", qui le 25 octobre 1987, assurait cette fonction, lors d'une corrida de Samuel Lupi pour Ruiz Miguel, Nimeño II et Miguel Sánchez Cubero. A l'époque, c'était déjà le retour des toros à Bordeaux, et la première de Floirac.

Florent   

3 commentaires:

  1. Une nouvelle salle de spectacle à Floirac est une excellente nouvelle pour les habitants de Bordeaux et alentours. Elle se situera près de la Garonne, sans doute est ce pour cela que je trouve que ça sent un peu le poisson par rapport à l'organisation de futures corridas. Non?! Patrick Sabatier 13300

    RépondreSupprimer
  2. Hélas oui, c'est un poisson d'avril. D'un autre côté Savalli qui est avec Padilla le sommet de la vulgarité pour inaugurer... mon cher Florent vous auriez pu trouver mieux pour votre poisson. Au départ, cette salle, effectivement situé en bord de Garonne, aurait du présenter des corridas, mais malheureusement le projet a été abandonné définitivement pour n'être qu'une salle de spectacle.

    RépondreSupprimer
  3. L'alose est belle !! Les toros ont quitté l'agglo bordelaise et il y a malheureusement fort à parier qu'ils n'y retournent de sitôt.

    RépondreSupprimer