vendredi 12 mai 2017

Collector

Une seule corrida figure au programme ce week-end en France. Elle aura lieu ce dimanche 14 mai à Vauvert dans le Gard, avec six toros de Prieto de la Cal pour Francisco Javier Sánchez Vara en solitaire.
Une affiche que garderont certainement les collectionneurs en tout genre, puisqu'il s'agira de la première corrida sous la mandature d'Emmanuel Macron.
Sánchez Vara réalisera ce dimanche un beau défi, car ce n'est pas une mince affaire que de s'enfermer face à six toros de Prieto de la Cal, avec plusieurs très beaux exemplaires, comme celui-ci, sur cette photo de Julie Bérard prise dans les corrales d'Arles.
Néanmoins, au-delà du geste, on remarque malheureusement que Vauvert traîne comme un boulet une malédiction. Celle des affluences pour les corridas et novilladas dans ses arènes. 500 personnes au cumulé pour deux novilladas piquées sur une même journée en juillet 2015, à l'occasion d'un trophée José Marí Manzanares qui ne fut pas réédité ensuite. Manolo Vanegas, au final, en aura été le seul vainqueur.
Il y eut aussi, à l'automne dernier, un seul contre six du torero gardois Camille Juan, avec des toros de Fernay et Gallon, pour la bonne cause, et au prix d'entrée imbattable d'un euro. Là aussi, hélas, les arènes n'enregistrèrent qu'une moitié d'entrée, alors que le but caritatif ainsi que le tarif avaient de quoi faire espérer mieux.
Vauvert est peut-être l'une de ces arènes dont les gradins se peuplent plus facilement quand il est question de tauromachie camarguaise. C'est également le cas de Beaucaire, entre autres.
Dimanche, Sánchez Vara effectuera donc ce geste curieux (car il n'a jamais toréé à Vauvert et n'a pas de lien particulier avec cette arène) mais valeureux, en affrontant six toros dont une majorité de jaboneros. Avec l'espoir aussi d'avoir des gradins suffisamment garnis.

Florent

1 commentaire:

  1. suerte a Sanchez Vara torero courageux qui affronte régulièrement des toros que les figuras refusent. PS 13300

    RépondreSupprimer