lundi 5 mars 2018

Belles affiches pour Céret


Les affiches de la feria de Céret auront été publiées tôt cette année, avant même celles de Vic-Fezensac.
Neuf places, six pour des matadors et trois pour des novilleros, ce qui est peu par rapport au nombre de toreros qui pourraient prétendre à faire un paseo lors de Céret de Toros. On pense à Javier Castaño, qui a déjà triomphé en ces lieux mais n'est jamais revenu ; à Alberto Aguilar, qui y a aussi obtenu des succès, et dont c'est la dernière saison de sa carrière ; à Alberto Lamelas, qui s'était vaillamment illustré lors de sa dernière venue ; ou à des toreros prometteurs et au sang neuf, comme par exemple Manolo Vanegas.
Le 14 juillet, les toros portugais de São Torcato seront combattus par Fernando Robleño, pour son 21ème paseo à Céret (!) ; Javier Cortés, torero sérieux et engagé, qui a remporté un prix à Madrid en septembre 2017 ; et le français Juan Leal, pour qui c'est un défi de toréer à Céret, après cinq ans d'alternative. Il n'est pas si fréquent de voir un matador français annoncé dans l'arène catalane.
Le dimanche 15 juillet, en matinée, une novillada avec trois María Cascón et trois Raso de Portillo pour des novilleros expérimentés. Deux andalous, Angel Jiménez, qui a débuté en piquée en 2011, et Aquilino Girón, que l'on vit très courageux lors de la feria de Peralta en septembre 2017. Et le français Maxime Solera, qui s'était révélé pour de bon aux yeux du public lors de la dernière édition de Céret de Toros.
Et en clôture, une corrida de Fraile pour trois bagarreurs, trois toreros qui n'ont pas volé leur place sur une telle affiche. Octavio Chacón, valeur sûre chez les lidiadors ; Joselillo, torero opiniâtre qui a connu un grand triomphe face aux toros de Fraile en septembre 2017 à Sangüesa ; et Gómez del Pilar, qui fit face l'an dernier à Céret face à de durs toros de Moreno de Silva, et qui a mérité d'être répété.
On attend toujours ce rendez-vous annuel avec impatience, dans cette arène si singulière. C'est d'ailleurs à Céret que la saison des toros en Catalogne commence désormais, chaque année, depuis 2012...

Florent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire