vendredi 9 mars 2018

Competencias, concours et défis ganaderos...


Au fur et à mesure que sont publiés les programmes d'arènes françaises pour 2018, on remarque un grand nombre de corridas et de novilladas sous forme de concours, de "competencia" ou de "défis ganaderos".
14 (!) courses de ce genre ont pour le moment été annoncées : Arles, Aignan, Saint-Martin-de-Crau, Vergèze, Aire-sur-l'Adour, Alès, Vic-Fezensac (un défi et un concours), Céret, Orthez (une corrida et une novillada), Hagetmau, Millas, Saint-Perdon.
De quoi avoir parfois du mal à s'y retrouver, car les toros ne sont plus forcément combattus dans l'ordre d'ancienneté des élevages. Les corridas les plus habituelles en la matière étant le concours de Pentecôte à Vic-Fezensac et les corridas de competencia de Saint-Martin-de-Crau, qui existaient déjà dans les anciennes arènes (avec des courses spectaculaires du style 3 Escolar Gil + 3 Granier).
Cette année, cela fait donc beaucoup, en espérant que les éleveurs concernés jouent le jeu.
Il est vrai que proposer de telles corridas ou novilladas est un recours face au manque de possibilités d'avoir des lots complets.
Cela permet, aussi, de voir des toros aux origines rares, comme cet exemplaire de Hermanos Quintas à Vic-Fezensac en 2016, sur cette image de José Angulo.

Florent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire