samedi 27 juin 2020

Saltillos noirs

Ce qui est intéressant en tant qu'aficionado, c'est de pouvoir apprécier la grande variété de ce qui existe en matière de toros de combat.
Avec certaines raretés, dont fait par exemple partie l'élevage de Miguel Zaballos, que l'on aurait dû voir ce samedi 27 juin sur la piste de Boujan-sur-Libron.
Les "Saltillos noirs" de la province de Salamanque, qui devaient partager l'affiche ce week-end avec l'historique fer de Saltillo, propriété de Joaquín Moreno de Silva.
Le toro de Zaballos se distingue de par sa morphologie typique de l'encaste Saltillo, une silhouette fine, avec une armure développée, mais au pelage noir, lorsque la grande majorité des toros de cette origine arborent à l'heure actuelle des robes grises.
Il est un crève-coeur d'avoir appris que le lot destiné à Boujan, faute d'avoir pu être combattu dans l'arène, avait pris le chemin de l'abattoir.
Zaballos est associé aux noms de toreros courageux. Les rares sorties des dernières années ont toujours eu de l'intérêt. Notamment un lot de novillos en 2013 à Orthez avec un exemplaire primé d'un tour de piste, et un toro de réserve en 2016 à Céret, qui permit à Manuel Jesús Pérez Mota d'obtenir un trophée.

Florent

(Image de Laurent Larrieu : Novillo de Miguel Zaballos en 2013 à Orthez)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire